Technique-TP Index du Forum

Technique-TP
Forum pour les fans de travaux et d'engins de chantiers axé principalement sur la technique , une équipe de professionnels du TP anime avec passion les pages de ce forum.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90"
Aller à la page: <  1, 2, 337, 38, 3950, 51, 52  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Technique-TP Index du Forum -> Poclain-TP -> Etude/dessins/prototypes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Jeu 8 Mai 2014 - 20:37    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Mais cette position levage lourd est aussi la meilleure pour faire translation en mauvais terrain.
Lorsque les chenilles manquent d'adhérence, ou il faut utiliser la force du balancier en même temps que celle des moteurs de translation.
.


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Jeu 8 Mai 2014 - 20:42    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

Le VARIODUN permet cette alimentation indépendante de chaque moteur et du balancier.
Mais aussi une bonne répartition de la puissance sur chacun des 3 récepteurs (1/3 sur chaque), ce qui permet un synchronisme parfait entre la vitesse du balancier et celle de la translation.
Si ce n'était pas le cas, les chenilles patineraient parce que le balancier devrait frein ou au contraire le godet s'arracherait du sol parce que la vitesse du balancier serait trop rapide.
.


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Jeu 8 Mai 2014 - 20:50    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

POSITION TRAVAUX SPECIAUX

Cette position est surtout utilisée en benne preneuse.
Elle résuie d'1/4 la vitesse des équipements augmentant ainsi la précision des mouvements lorsqu'il faut reprendre du matériau entre les baissages de tranchée, ou du déchargement de péniche par exemple.
Elle peut être utilisée pour d'autres travaux tel que talutage ou permettre à un nouveau conducteur de s'adapter plus facilement à la machine, ceci sans être obligé de réduire la vitesse du moteur thermique ce qui compromet sa longévité.
Cette position n'affecte en rien les relations entre les fonctions équipement-rotation-translation.
.


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Ven 9 Mai 2014 - 04:14    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

LA FONCTION ROTATION
Fonction importante sur une pelle, rarement utilisée seule, elle doit répondre aux exigences suivantes :

1ere : RAPIDITE
Accélération et décélération rapide pour obtenir la vitesse maxi même sur des cycles Courts.

2eme : PRECISION
Pour revenir au-dessus de la tranchée s’arrêter à l’endroit voulu pour vider le godet au-dessus d’un camion, ou mettre en place une buse.

3eme : BON VERROUILLAGE
Pour travailler sur des terrains en devers.

4eme : DU COUPLE
Pour remonter un godet plein sur un terrain en devers.

5eme : UN MANIEMENT AISE
Ne pas avoir de frein dynamique à utiliser 2 fois par cycle, ou être obligé de contre-orienter à chaque fois que l’on veut arrêter la tourelle (consommation de carburant inutile).

6eme : UNE PUISSANCE INSTALLEE
Qui permette la synchronisation idéale entre la montée du godet et la vitesse de rotation.

LA FONCTION ORIENTATION DOIT PERMETTRE

RAPIDITE
PRECISION
VERROUILLAGE
COUPLE
MANIEMENT AISE
BON RAPPORT DE PUISSANCE ENTRE ELLE ET EQUIPEMENT


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Ven 9 Mai 2014 - 04:19    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

Pour faire face à ces exigences, les 90CK =B= possèdent une rotation faite à partir d'un moteur lent qui assure un excellent coupe de démarrage et de freinage.
Ce qui permet d'atteindre rapidement la vitesse maxi et de la conserver longtemps avant de décélérer.
.


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Ven 9 Mai 2014 - 04:23    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

Ce moteur alimenté à partir d'un débit fixe, et commandé par un distributeur ayant une très grande progressivité permet d'obtenir la précision voulue, sans que la vitesse soit fonction de la charge.
Le distributeur comprend aussi les soupapes de sécurité et les clapets de gavage (anti-cavitation)
.


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Ven 9 Mai 2014 - 04:27    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

Alimentée par un seul débit de la pompe, les autres sont disponibles pour la fonction équipement.
Ainsi le synchronisme entre la montée du godet et la vitesse de rotation de la tourelle est parfaite sur un angle de 90° ce qui correspond à la grande majorité des configuration de chantiers.
.


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Ven 9 Mai 2014 - 04:59    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

La faible inertie des moteurs lents sans réducteur permet des accélérations et des décélérations très rapides sans frein dynamique ou sans être obligé de contre orienter pour arrêter la tourelle.
Ce sont les soupapes de sécurité qui fournissent la contre pression nécessaire à l'arrêt du moteur.
Donc le défreinage se fait sans aucune usure de pièces mécaniques.
Les clapets de cavage évitent la cavitation pendant le temps de freinage.
.


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Ven 9 Mai 2014 - 05:01    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

Enfin le bon rendement volumétrique et mécanique des ces moteurs (plus de 90% à 300 b) assure à la rotation tourelle un très bon verrouillage, et une grande force de démarrage même en dévers.
.


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Ven 9 Mai 2014 - 05:03    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

Por les cas extrêmes, un frein statique peut être monté en option sur le moteur de base sans changement de celui-ci.
Ce frein mécanique de type multi disques à bain d'huile est à défreinage hydraulique ce qui assure la sécurité.
.


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Ven 9 Mai 2014 - 19:07    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

LA FONCTION TRANSLATION

Cette fonction peu utilisée au travail n'en est pas moins indispensable sur une pelle hydraulique.
Son rôle n'est que le déplacement de l'engin, mais elle a des exigences très diverses.
en effet elle doit permettre de déplacer l'engin dans des terrains extrêmement mauvais ou sur des pente importantes, donc fournir un couple important.
.

.
Mais cette fonction doit aussi permettre des déplacements rapides de l'engin sur le chantier pour éviter les pertes de temps (donc fournir de la vitesse).
.

.
Mais aussi permettre des manoeuvres précises pour mise en place de la machine face au travail ou pour monter et descendre d'un porte-char par exemple.
.


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Ven 9 Mai 2014 - 19:10    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

Enfin, il faut aussi que l'on puisse utiliser la translation en même temps que la fonction équipement pour le cas d'un manque d'adhérence des tuiles, ce qui nécessite des circuits séparés, et une bonne répartition de la puissance sur chaque fonction.
Mais aussi une disposition des commandes qui permette ces manoeuvres en simultané.
.


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Ven 9 Mai 2014 - 19:12    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

Mais il est nécessaire que la machine reste en place, et résiste aux efforts du balancier lors du creusement, ou lorsque l'on travaille sur des pentes importantes.
Donc, il faut un parfait blocage des trains de chenilles.
.


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Ven 9 Mai 2014 - 19:15    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

En résumé, la fonction translation doit permettre :
1°) de fournir un couple élevé
2°) de fournir de la vitesse
3°) des manoeuvres précises
4°) l'utilisation avec l'équipement
5°) le parfait verrouillage lorsque la machine travaille
.


Revenir en haut
NIALCOP


En ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 11 901
Localisation: SEINE ET MARNE

MessagePosté le: Ven 9 Mai 2014 - 19:51    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90" Répondre en citant

LE VARIODYN ET LA FONCTION TRANSLATION
La Force
La 90CK =B= grâce à l’alimentation indépendante des deux moteurs de translation permet de se déplacer dans des terrains extrêmement mauvais.
Le très bon rendement volumétrique et mécanique des moteurs hydrauliques fait qu’elle a des efforts de traction élevés pour son poids.
15800 daN de force pour un poids de 20 t environ.
Ceci permet des rampes franchissables de 79%
.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:36    Sujet du message: Section I Etude pelles "20 tonnes" concurrentes à la "90"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Technique-TP Index du Forum -> Poclain-TP -> Etude/dessins/prototypes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 337, 38, 3950, 51, 52  >
Page 38 sur 52

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com